La MITTERRANDIADE I

22,00

Que de surprises dans cet ouvrage ! La forme d’abord : la versification en vers mêlés et le réemploi humoristique de l’ancienne épopée. Mais non moins inattendu se révèle le fond. Avec un ton ironique, désinvolte et faussement admiratif, l’auteur glisse dans son récit louangeur l’inavoué de la politique : ce que l’on cache, ce que la presse néglige ou écarte si elle en a connaissance, ce que les biographes considèrent comme indigne de leur héros, tout ce que l’électeur pressent parfois mais dont il n’aura jamais confirmation, pas même quand la page est tournée et que l’ambitieux, au tombeau, a fini de jouer sa subtile comédie. Voici l’improbable et l’étrange épopée de l’ascension politique, de la machination, du calcul, de l’intrigue, du cynisme, de l’agréable usage des deniers publics, des avantages et des plaisirs cachés… Passé le dépaysement des premiers vers, s’ouvre au lecteur un spectacle joyeux et surprenant : les tortueux débuts d’un illustre gagnant. La MITTERRANDIADE La MITTERRANDIADE